Se développer en Chine

La Chine est une destination inévitable pour les investisseurs étrangers. Avec un PIB ou Produit Intérieur Brut de plus de 7 000 milliard de dollars, elle est désormais la 2e puissance économique mondiale. Elle est aussi le premier partenaire commercial de France en Asie, disposant d’un atout fort qui attire de plus belle les investisseurs venus de l’étranger. Un développement ou une implantation en Chine se doit d’être préparé très soigneusement. Bien au-delà des dissemblances culturelles mais aussi de la clôture de la langue, les investisseurs étrangers se doivent de bien percevoir le marché sur lequel ils veulent se développer et bien sûr, maîtriser le cadre local de leurs développements, c’est-à-dire sur la fiscalité, la comptabilité et législation locale, la relation avec les pouvoirs publics, etc. Ils doivent faire des études de marché en Chine car une bonne évaluation des opportunités et surtout des risques assistent sur la réussite des projets de développement dans le pays.

Quelques astuces pour bien se développer en Chine :

Il faut avant tout bien se positionner et bien sûr bien étudier le marché pour confirmer l’attractivité du pays pour l’entreprise, autrement dit, il faut adapter les produits ou les services au marché local. Il est aussi très important de bien déterminer les modes de distribution et identifier seulement les partenaires qui sont nécessaires ainsi que les contraintes fiscales, juridiques et règlementaires. Quelques notions sur la compréhension de l’environnement économique et politique seraient aussi un atout.

Quelles aides pour s’installer en Chine ?

Elle représente un marché perpétuel pour ne pas dire infini. Pour partir à la conquête de ce marché, il faut tout d’abord garder à l’esprit que les barrières culturelles à lever sont assez importantes. Un correspondant ou un salarié chinois est indispensable si l’on souhaite vraiment pouvoir y développer un ou des projets. Certaines personnes ont aussi par exemple assez d’influence, de pouvoir et de ressources pour créer leurs propres tendances, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Après quelques études de marché en Chine, plusieurs personnes bien pensantes sont persuadées que leurs produits ou leurs services sont tout à fait nouveaux en Chine et sont absolument adaptés au marché chinois et n’aura pas de concurrence. Ces genres de personnes ont dans la plupart des cas torts. Il est très important, avant de s’attaquer à un marché aussi ardu que celui de la Chine de bien comprendre son environnement et aussi de bien cibler les clients potentiels pour promouvoir le produit ou le service car en Chine, les habitudes d’achats, les codes clients ainsi que leurs besoins sont sans aucun doute différents de ce que l’on sait ou juste différent de ceux de notre pays. Il ne faut pas non plus négliger l’importance des pouvoirs publics que ce soit du gouvernement central ou des collectivités locales, qui sont encore très présents dans plusieurs entreprises décisionnaires ou chinoises dans la commission de certains marchés. Sur place, le mieux à faire serait de s’appuyer sur les CCIFC ou Conseils et Expérience de la Chambre de Commerce et d’Industrie Française en Chine, ou de Business France afin d’éviter des pertes de temps et d’argent. Si le produit en question est dans le domaine de la technologie, il faut faire appel à Paris Région Entreprises car ils aident dans la connexion à l’écosystème de la Chine, spécialement si le produit concerne la mobilité ou l’énergie.

La Chine n’offre pas de l’aide financière spécifique aux entrepreneurs étrangers. Toutefois, elle a formellement assoupli son aménagement afin de faciliter l’installation des investisseurs étrangers. Certains aspects tels que les acquisitions de licences peuvent encore se révéler très longs ainsi que le retour sur investissement qui est plus lent.

Un petit coin de paradis perdu.

Transformez votre salle de bain en un petit coin de paradis perdu tout simplement grâce au rideau de salle de bain.

La salle de bain, un endroit fascinant, un endroit que nous savons tous qu’il ne sert pas uniquement à la toilette, la douche ou le bain. On a tous cette vision personnelle de la salle de bain et on a tous nos petits trucs personnels dans la salle de bain. La salle de bain est une pièce à part entière dans la maison, une pièce où on utilise beaucoup d’eaux, une importante quantité d’eaux qu’on a su maitriser à la perfection au fil du temps grâce aux innovations et grâce à des objets simples et pratiques comme les rideaux. Bien sûr il y a de nombreuses façons de disposer les rideaux salle de bain, autant de façon qu’il n’y a de rideaux prévu pour cet effet. Peu importe comment ils vont être installer, vous avez aujourd’hui la chance d’avoir une possibilité presque infinie de choix pour avoir un rideau de salle de bain qui sort de l’ordinaire. Peu importe la façon dont vous voyez les choses, peu importe comment votre imagination définie le paradis, vous retrouverez parmi les larges choix de rideaux de salle de bain celui qui transformera votre salle de bain en un véritable bout de paradis.

Vivez un instant magique pendant votre douche ou votre bain grâce aux rideaux de salle de bain.

La conception du paradis est relative selon les personnes, c’est ce qui rend l’aventure encore plus intéressante. Concept, vision, idéologie ou encore utopie, il n’y a pas de souci à se faire pour trouver les images qui reflètent votre paradis. Explorez une nouvelle façon rudement originale de personnaliser votre salle de bain. Il est indéniable que les images et les formes peuvent, si ce n’est pas tout le temps le cas, influencer notre cerveau et cela positivement ou négativement. Pour des journées encore plus rayonnantes, dans la bonne humeur et un morale d’acier, voici un moyen pratique pour accueillir chez vous et cultiver le positivisme. Bien que le rideau de salle de bain a pour principale fonction de protéger l’intimité, de se prémunir du froid et des coups de vents, celui peut faire office d’objet de décoration à part entière. Laissez libre cours à votre imagination et partez dans l’aventure fantastique qui vous mènera à votre petit coin de paradis.

L’effervescence du vin rouge en Chine

Le marché chinois constitue une référence en matière de dégustation de vin. Sachez que la Chine est le premier consommateur au monde de vin rouge. Elle passe devant la France en termes de consommation de vin rouge. Les chinois ont dégusté environ plus de cent cinquante millions de caisses de vin rouge, et détrônent la France avec ses 150 millions de caisses vendues. Cet enivrement a commencé depuis 2007 et n’a depuis cessé de progresser avec un accroissement de la consommation de 175,4%. Et les consommateurs chinois ne s’apprêtent pas de s’arrêter, puisque la consommation devrait encore se renforcer de 33.8% d’ici 2017.

Pourquoi cette passion de la Chine pour le vin rouge

C’est officiel, l’empire du milieu est à présent le premier consommateur de vin rouge du monde. Avec 1,865 milliard de bouteilles écoulées. Mais comme le révèle l’étude, la Chine est en cinquième place pour la consommation de vin en général, dont le blanc, le rouges et les effervescents ; avec un potentiel de deux cent cinquante millions de consommateurs à ce jour. Ce gigantesque marché est dominé par les vins rouges qui représentent la moitié des vins importés.

Le vin est très à la mode en Chine surtout le vin rouge qui gagne de plus en plus en popularité grâce à ses effets bénéfiques sur la santé. En outre, en Chine, la couleur rouge est le symbole de la chance et du bonheur, ce qui a certainement contribué à l’e et de la consommation. L’engouement des Chinois pour le vin rouge résulte du très fort sens symbolique de cette couleur. Le rouge est considéré comme une couleur porte-bonheur, symbole de fortune et de puissance. L’habit impérial est d’ailleurs de couleur pourpre.

Si le rouge  est synonyme de bonheur, le blanc est associé au deuil et à la tristesse. Donc, c’est la raison pour laquelle la part du blanc reste moindre comparée à celle du rouge. Mais d’après les experts, l’engouement des chinois pour les vins blancs pourrait s’amplifier dans les années à venir.

Il ne savoir que ces croyances traditionnelles sont très importantes pour les chinois, et sont donc très essentielles à la commercialisation d’un produit. Le vin blanc s’est bâti une petite place croissante, sur le marché, et les consommateurs apprécient son goût plus léger et plus frais. Le vin fortifié est quant à lui très large et les acteurs nationaux et internationaux sont nombreux à le commercialiser. Le volume des ventes de vin mousseux reste plus faible comparé aux vins tranquilles et fortifiés.

Le marché du vin chinois est en pleine mutation

Après la campagne anti-corruption en Chine dirigée par le gouvernement depuis 2012, visant à réduire les dépenses inutiles de l’administration publique, et réduisant les ventes des plus grands crus, le marché du vin rouge est à ce jour en évolution. Les chinois sont plus nombreux à boire, depuis 2009, la consommation de vin a sauté de presque 70%, arrivant un total de près de deux milliards de bouteilles. Les vins rouges sont très plébiscités, soit plus de 90% de la consommation des vins tranquilles, et essentiellement des vins bordelais. Ainsi, la Chine est le leader de la consommation de vin rouge, devant les français et les américains.

Cependant, plus de 80% des vins consommés en Chine sont des productions locales et elle est désormais le cinquième producteur de vin au monde, après la France, l’Italie, l’Espagne et les États-Unis. Toutefois, les vins importés sont toujours prisés, et représentant actuellement 18,8% de la consommation de vin dans ce pays

Le marché chinois du vin rouge représente de ce fait un marché à fort potentiel particulièrement pour les entreprises françaises disposant d’un avantage concurrentiel grâce à leur savoir-faire traditionnel dans ce domaine.